Plages

Les plages de Venise : le Lido

Eh bien oui, même à Venise il est possible d‘aller se baigner. Pas dans les canaux de la lagune, où il est, à juste titre, interdit de se baigner, sous peine d‘amende. Même si, jusqu‘aux années 70, ce n‘était pas inhabituel en été de voir des jeunes plonger depuis des ponts de la ville. Les plages pour les Vénitiens sont celles du Lido de Venise, la longue île accessible en 10-15 minutes en vaporetto, en motoscaphe ou en taxi aquatique depuis l‘Hôtel Londra Palace.

Le Lido s‘étend sur environ 12 km depuis le port de San Nicolò jusqu‘à celui de Malamocco, les deux embouchures qui relient la lagune à la mer. En dépit de sa taille étroite, elle est pourvue de routes carrossables et d‘un aéroport. Même sa valeur historique n‘est pas comparable à sa longueur, ayant assumé pendant des siècles une fonction défensive pour la protection de Venise. Elle a été reconnue comme station balnéaire uniquement depuis la seconde moitié du XIXe siècle. La légende veut que le premier à tomber amoureux du Lido fut le poète anglais et homme politique George Byron, qui parcourait au galop les plages désertes de l‘île, jusqu‘à arriver devant l‘église de San Nicolò, pour ensuite plonger dans le bassin et rentrer à Venise à la nage.

Les plages du Lido de Venise sont caractérisées par un fond marin qui descend très progressivement et qui permet également aux enfants de se baigner en toute tranquillité, grâce à la protection des deux barrages de San Nicolò et des Alberoni. On y trouve à la fois des plages libres et privées. Parmi les plages libres, on peut compter les dunes de sable de San Nicolò et des Alberoni, Les rochers de Murazzi et la Plage du Bluemoon, facilement accessible depuis l‘arrêt de vaporetto de Piazzale Santa Maria Elisabetta, mais c‘est toutefois pour cette même raison que le lieu subit une forte affluence. La principale caractéristique des plages privées, quant à elles, est la cabane : une cabine avec une véranda et un rideau ajoutés à la structure fermée. Les installations balnéaires sont nombreuses et offrent la possibilité de louer divers équipements (cabane, transats, parasols, chaise longue) pour différentes périodes : jour, semaine, mois ou la saison entière.

La plage des Alberoni est pour le moins particulière : il s‘agit d‘une oasis protégée par la WWF, et constitue l‘un des exemples les mieux conservés de l‘écosystème d‘origine de l‘Adriatique du Nord, où s‘arrêtent les oiseaux migrateurs et où les tortues viennent se reproduire. Un paradis naturel qui, bien que difficile rejoindre, vaut la peine de l‘effort pour l‘admirer.