Voyage vers les îles moins connues

Dans le passé, les îles de la lagune étaient principalement destinées aux potagers ou servaient de lieux permettant d‘excentrer tout ce qui n‘était pas désiré dans le centre-ville (cimetières, lieux d‘hospitalisation pour les victimes de maladies infectieuses ou mentales, la production industrielle). Pour y accéder, demandez conseil à notre portier qui saura vous indiquer l‘itinéraire le plus rapide et le plus pratique depuis l‘Hôtel Londra Palace.

Pour se consacrer à la découverte des îles moins connues de Venise, qui fendent les reflets des eaux peu profondes de la lagune, il faut choisir une journée dépourvue de soucis, avec un climat favorable, sans machine et sans horloge, avec le désir de marcher et découvrir des lieux chargés d‘histoire et de mystère. Nous vous en recommandons quelques-unes. « Moins connu » n‘est pas nécessairement synonyme de « mineur ». La preuve avec Saint Érasme, la deuxième plus grande île, après Venise, en matière de superficie. L‘île de Saint Érasme est considérée comme « le potager de Venise » pour sa production abondante de fruits et légumes. Plus précisément, elle est connue pour le typique « castraure », petits artichauts avec maturation fin avril.

Chaque année, une fois mature, une fête populaire est organisée autour de la Tour Massimiliana, l‘imposante fortification militaire des Habsbourgs située sur la place de l‘île.

En savoir plus

Peu avant Saint Érasme, se trouve l‘île de Vignole, également appelée « des sept vignes », où il vaut la peine de s‘arrêter pour visiter l‘église ancienne de Sant‘Erosia (ce qu‘il en reste) et les fortifications militaires des temps de la Sérénissime. Il est également intéressant de rester pour le déjeuner, à l‘ombre des peupliers, comme aiment le faire les Vénitiens durant la belle saison.

À  San Francesco del deserto, île légendaire, entourée de cyprès et de pins maritimes, on ne peut arriver que par bateau. Le mythe veut que Saint François d‘Assise (d‘où le nom) y accosta après une tempête. Il avait conservé un bâton, taillé dans une branche de pin, de retour d‘un voyage en Syrie et en Égypte, et le planta ici. À partir de cette branche nue naquit un pin tellement grand qu‘il faisait de l‘ombre à toute l‘île. Il y survit un couvent avec deux cloîtres, l‘un remontant à 1200 et l‘autre à 1400.

San Michele, autrefois appelée « Cavana de Muran » à cause des habitants de l‘île voisine de Murano qui venaient y amarrer les bateaux, est, depuis 1807, l‘île utilisée comme cimetière de la ville à la demande de Napoléon. Beaucoup de personnages célèbres y reposent. Parmi eux, le poète américain Ezra Pound, le poète russe Josif Brodsky (Prix Nobel 1987), le compositeur russe Igor‘ Stravinsky, le compositeur vénitien Luigi Nono, l‘acteur Cesco Baseggio, le psychiatre Franco Basaglia, le peintre Emilio Vedova.

Enfin, il nous est impossible de ne pas suggérer une visite à San Giorgio Maggiore, étant donné sa proximité avec l‘Hôtel Londra Palace et son charme. Les 100 fenêtres de notre hôtel donnant sur la lagune y font pratiquement face et, comme en témoigne notre profil Instagram, il s‘agit du panorama préféré de nos clients. À l‘origine appelée « Île des Cyprès » pour la présence abondante d‘arbres de ce type, elle se caractérise par l‘imposante Basilique de San Giorgio Maggiore, conçu par Andrea Palladio. L‘île revêt une forte valeur culturelle, et abrite aujourd‘hui la Fondation Giorgio Cini, établie par le comte Vittorio Cini, qui accueille des activités de recherche, des expositions, des concerts, des congrès et des conventions d‘envergure internationale.

Voir également

Les « campi »
L‘église, le clocher, la margelle du puits au milieu d‘un espace large entouré par des...
Infos
Les îles les plus célèbres
Parmi les nombreuses îles de Venise imprégnées de charme et de mystère, plongées dans la...
Infos
À Venise avec les enfants
Séjourner à l‘Hôtel Londra Palace en famille avec les enfants signifie pouvoir partir ensemble à...
Infos